Politique de non-discrimination

Chaque année, l’Armée du Salut prête assistance à 1,85 million de personnes vulnérables et laissées-pour-compte, dans 400 collectivités du Canada. Depuis 130 ans, l’Armée du Salut offre une aide concrète aux familles, des services d’hébergement aux sans-abri et des programmes de traitement de la toxicomanie aux personnes qui ont perdu la maîtrise de leur vie en raison d’une dépendance.

L’Armée du Salut offre des services sociaux sans aucune discrimination. Quiconque s’adresse à l’Armée du Salut recevra de l’aide en fonction de ses besoins et de notre capacité à les combler, sans égard à la race, aux handicaps, à l’orientation et à l’identité sexuelles, à l’âge ou à la religion. Nous respectons la dignité de tous les êtres humains, croyons qu’ils sont égaux aux yeux de Dieu, et nous opposons à tout mauvais traitement à leur endroit.

Nous évitons toute forme de discrimination dans nos pratiques d’embauche. La politique d’embauche de l’Armée du Salut respecte les principes de non-discrimination énoncés dans la Loi canadienne sur les droits de la personne. De plus, nous adhérons aux dispositions du Code du travail et, par conséquent, fournissons des prestations aux partenaires domestiques.

Nous prenons les allégations de discrimination très au sérieux. Si vous êtes au courant qu’une personne fait l’objet de discrimination, veuillez nous en aviser. Notre mission consiste à « communiquer l’amour de Jésus‑Christ, de répondre aux besoins de l’humanité et d’exercer une influence transformatrice sur nos collectivités ».