Code d'éthique de collecte de fonds de l'Armée du Salut

L’Armée du Salut tient en haute estime la relation qu’elle entretient avec ses donateurs et reconnaît que sans leur soutien, elle ne pourrait plus continuer à fournir des services d’aide à quelque 1,9 million de Canadiens chaque année.

L’Armée du Salut offre une vaste gamme de services aux plus démunis de la collectivité, en plus de redonner de l’espoir aux laissés-pour-compte de la société canadienne. Par conséquent, la responsabilisation et la transparence sont essentielles à l’accomplissement de sa mission.

L’Armée du Salut est un organisme auquel les Canadiens peuvent faire confiance, car elle a obtenu un sceau d’excellence en ce qui a trait à la responsabilité financière et aux collectes de fonds éthiques. Elle est désormais l’un des 200 organismes de bienfaisance canadiens qui a reçu l’agrément du Programme de normes d’Imagine Canada. Selon Imagine Canada, les organismes de bienfaisance et sans but lucratif ont la responsabilité d’être novateurs, transparents, responsables, éthiques et bien gérés.

Afin d’obtenir son agrément en novembre 2015, l’Armée du Salut a dû répondre à 73 normes rigoureuses établies par des pairs. L’attribution de l’agrément requiert la conformité à des normes strictes qui s’articulent autour de cinq domaines : la gouvernance du conseil d’administration, la responsabilité financière et la transparence, la collecte de fonds éthique, la gestion du personnel et la participation des bénévoles. L’obtention de l’agrément contribue à maintenir la confiance des donateurs canadiens à l’égard de l’Armée du Salut. Elle permet aussi à l’Armée de diminuer les risques en s’assurant que les employés et les bénévoles s’acquittent de leurs obligations légales, financières et fiduciaires.

Selon Paul Goodyear, secrétaire territorial des finances pour l’Armée du Salut, l’obtention du sceau de confiance du Programme de normes d’Imagine Canada indique au public que l’Armée du Salut a mis en place de bons systèmes de gouvernance, et qu’elle a travaillé sans relâche pour obtenir la confiance des donateurs en agissant de manière éthique et transparente.

« C’est tout un exploit pour un organisme d’obtenir l’agrément du Programme de normes. Il s’agit d’un processus rigoureux, examiné par des pairs, qui permet de renforcer la confiance de la population envers le secteur de la bienfaisance », précise Bruce MacDonald, président et directeur général d’Imagine Canada. Consultez le site Web d’Imagine Canada (imaginecanada.ca) pour en apprendre davantage sur le Programme de normes.

Plaintes ou questions
L’Armée du Salut respecte le Code d’éthique relatif à la collecte de fonds et à la responsabilité financière de l’organisme Imagine Canada. Le Code contient un ensemble de normes sur la gestion des opérations financières et la reddition de comptes responsables destinées aux organismes de bienfaisance. En adhérant à ces normes, l’Armée se conforme aux pratiques généralement reconnues en matière de sollicitation et de gestion des dons en argent.

L’Armée du Salut répondra rapidement à toutes les questions portant sur le présent Code d’éthique et examinera promptement toutes les plaintes à ce sujet.

Vous pouvez envoyer vos questions et vos plaintes au secrétaire divisionnaire des relations publiques et du développement de l’Armée du Salut par courriel à publicrelations@can.salvationarmy.org ou par courrier à l’adresse suivante :

PERSONNEL
Secrétaire divisionnaire des relations publiques et du développement
Armée du Salut du Canada
625, avenue du Président-Kennedy, bureau 1700
Montréal (Québec)  H3A 1K2

Le secrétaire territorial des relations publiques et du développement remettra, tous les ans, au Conseil de direction de l’Armée du Salut (la principale personne morale qui régit les activités de l’Armée du Salut au Canada) un rapport dressant un bilan du nombre et du type de plaintes reçues, et la façon dont elles ont été traitées.