Des enfants nouvellement arrivés goûtent aux joies de Noël!

by SalvationArmy.ca
Categories: Articles, Feature, Mobile, Newswire
Share:

Pendant des années, Bernadette s’est réveillée le matin de Noël sans ses enfants à ses côtés. Réunie avec les siens depuis peu, Bernadette, avec le soutien de l’Armée du Salut, surmonte les obstacles que la vie met sur son chemin et prépare une fête de Noël mémorable pour sa famille.

« Grâce à l’Armée du Salut, il y aura des cadeaux sous le sapin et de bons petits plats pour le souper de Noël, dit Bernadette. Les enfants seront étonnés et contents. »

Pour cette immigrante native des Grenadines, déménager au Canada à la recherche d’une vie meilleure ne s’est pas fait sans heurts. Il lui a fallu beaucoup de temps avant de tout mettre en place pour accueillir ses enfants, car elle était soumise à des sévices et a vécu une séparation qui l’ont laissée dans un état pitoyable.

« Mon mari était violent. Nous nous sommes séparés et du jour au lendemain je me suis retrouvée mère chef de famille. Je n’avais pas assez d’argent pour acheter de la nourriture. J’étais démotivée, seule et isolée. Puis, j’ai commencé à faire du bénévolat à l’Armée du Salut d’Oshawa, en Ontario. »

« Travailler à la banque alimentaire m’a permis de m’épanouir mentalement, émotionnellement, physiquement et spirituellement. À l’Armée du Salut, j’ai reçu des denrées pour nourrir ma famille et des services de counseling qui m’ont permis de demeurer positive et de trouver la motivation nécessaire pour faire venir mes autres enfants au Canada afin qu’eux aussi aient un avenir meilleur. »

Sous les bons conseils de l’Armée du Salut, Bernadette s’est inscrite à l’école pour devenir préposée aux services de soutien à la personne. Elle a aussi obtenu un titre de travailleuse des services de développement. Aujourd’hui, elle offre des soins à domicile.

« Nous vivons à dix dans une maison de trois chambres à coucher. Je fais donc très attention à mon budget, explique Bernadette. L’aide que je reçois de l’Armée du Salut, comme les vêtements, la nourriture et le panier de Noël, me facilite la vie. »

« L’Armée du Salut, c’est aussi ma famille. J’y trouve des personnes aimantes, attentionnées et généreuses. Je les porterai dans mon cœur toute ma vie. »