Services communautaires et d’aide à la famille

Family Services

Dans les collectivités et les villes du Canada, les services communautaires et d’aide à la famille (SCAF) représentent l’une des facettes les plus reconnaissables de l’Armée du Salut après les magasins d’occasions.

Les SCAF répondent aux besoins essentiels des personnes et des familles dans le besoin depuis plus de 130 ans. Leur ministère s’exerce souvent en collaboration avec d’autres entités de l’Armée du Salut, notamment les églises, les magasins d’occasions, les refuges, les centres de traitement des dépendances et les services correctionnels et de justice.

Chaque bureau des SCAF est unique, dans la mesure où il remplit la mission de l’Armée du Salut, qui consiste à manifester l’amour de Jésus-Christ, à répondre aux besoins essentiels des gens et à exercer une influence transformatrice sur les collectivités. Nos programmes de soutien holistiques sont différents d’une province à une autre, étant donné qu’ils doivent répondre aux besoins précis d’une collectivité ou d’une ville. Afin de maximiser l’efficacité de ses services et de renforcer les collectivités, l’Armée du Salut collabore avec d’autres organismes communautaires.

Connus particulièrement pour ses banques alimentaires et ses marmites et paniers de Noël, les quelque 230 bureaux des SCAF, répartis dans tout le Canada, offrent également une cinquantaine de programmes de soutien aux personnes vulnérables ou en détresse.

Historique des services d’aide à la famille

L’Armée du Salut du Canada et des Bermudes appuie les collectivités depuis de nombreuses années. En 1886, quatre ans après son implantation au Canada, l’organisation a mis en œuvre son volet services sociaux, un programme de guérison et de rétablissement à grande échelle. En 1888, l’Armée du Salut a ouvert son premier refuge pour jeunes filles. Six autres centres d’hébergement et un foyer pour enfants ont vu le jour deux ans plus tard.

La première collecte (charbon), appelée Sacs noirs, au profit des démunis, a eu lieu en 1890, et la première campagne des marmites de Noël, en 1903. Les services d’aide aux immigrants ont été mis en œuvre en 1905, et en 1908, un programme de récupération a donné naissance à nos magasins d’occasions. En 1910, nous avons organisé le premier camp de plein air à l’intention des enfants vulnérables, et en 1917, la première équipe des services d’urgence et d’aide aux sinistrés a participé à une intervention à la suite d’une explosion dans le port d’Halifax. Au fur et à mesure que l’Armée du Salut s’est implantée dans le pays, notre engagement à l’égard des causes sociales s’est renforcé, particulièrement au sein des collectivités locales.

Programmes et Services

Banques alimentaires, cuisine et repas communautaires, cours de cuisine, potagers et programmes alimentaires dans les écoles.

Programmes de fiducie, soutien budgétaire, service bénévole de préparation de déclarations de revenus.

Haltes-cafés, clubs de conversation, activités physiques, ciné-clubs, arts, chorales.

Cantines ambulantes, distribution de trousses d’hygiène et de couvertures, activités communautaires.

Ateliers sur l’apprentissage de l’autonomie fonctionnelle, programme postscolaire, cours d’anglais langue seconde.

Aide de Noël (paniers de nourriture et jouets), camps de vacances, distribution de manteaux et de bottes.

Programmes Alpha et Messy, services commémoratifs communautaires, programmes de mentorat.

Services de soutien aux immigrants et aux réfugiés.

« J’adore cuisiner et manger, déclare Akemi, une nouvelle arrivante qui participe aux cours de cuisine. J’en profite pour améliorer mon anglais, rencontrer des gens et essayer de mieux comprendre la société canadienne. »